Chercheurs associés

En provenance de différentes institutions, dont le CIRST, leur rôle est :
de faire avancer les connaissances spécialisées en scientométrie en créant ou en améliorant
   les indicateurs,
de pousser plus loin les réflexions et les conclusions que l’on peut tirer des indicateurs,
de former des spécialistes en scientométrie.

Éric Archambault

Technométrie ; bibliométrie ; évaluations de programmes

Président de Science-Metrix , Éric Archambault détient un doctorat du SPRU - Science and Technology Policy Research , de l’ Université de Sussex en Grande-Bretagne où il a soutenu en 1996 une thèse portant sur « Inventors, Entrepreneurs and the Metamorphosis of Telecommunication Systems. Analysis of creativity and entrepreneurship in the development of electronic switching technologies in France ». Avant de mettre sur pied Science-Metrix, Éric Archambault a occupé plusieurs fonctions tant dans le milieu académique que privé, où il a produit plusieurs rapports sur le développement de la science et la technologie. Sa maîtrise des outils de la scientométrie et de la bibliométrie l’a amené à créer Science-Metrix, organisme privé qui se spécialise dans la mesure et l’évaluation de la science et la technologie.

Jamshid Beheshti

Technométrie ; bibliométrie

Jamshid Beheshti est professeur associé à la Graduate School of Library and Information Studies et  vice-doyen (Administration) à la Faculté d’éducation de l’Université McGill. Il a enseigné plus de vingt ans à la Graduate School of Library and Information Studies, dont il a été le directeur six années durant. Il a aussi enseigné à l’University of Western Ontario, à l’University of West Indies et à la Kuwait University.

Ses domaines de recherche sont les technologies de l’information, la recherche documentaire, l’analyse de systèmes ainsi que la bibliométrie. Dr. Beheshti est le chercheur principal d’une subvention de recherche du CRSH de trois ans intitulée A Virtual interface for children’s Web portals. Il est aussi cochercheur de deux autres subventions du CRSH sur le design de portails Web pour les enfants et d’outils de visualisation pour les étudiants de premier cycle universitaire. Au total, Dr. Beheshti en collaboration avec ses collègues ont obtenu plus de deux millions de dollars en subventions de recherche au cours de la dernière décennie. Ses publications sont parues, entre autres, dans les revues internationales suivantes : Journal of the American Society for Information Science and Technology, Information Processing & Management et Education for Information.

 Jamshid Beheshti détient un baccalauréat de la Simon Fraser University, ainsi qu’une maîtrise et un doctorat de la School of Library and Information Science de l’University of Western Ontario.



Yves Gingras

Bibliométrie ; indicateurs d'impact ; recherche universitaire

Yves Gingras est directeur scientifique de l'Observatoire des sciences et des technologies qu'il a cofondé en 1997. Il est professeur au Département d'histoire de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), chercheur au CIRST et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des sciences. Spécialiste reconnu en matière de politiques en science et en technologie au Canada, il a occupé de 1995 à 2000 le poste de rédacteur en chef de la revue Scientia Canadensis. Ses nombreuses publications en français et en anglais portent sur l'histoire, l'évaluation de la recherche et la sociologie des sciences. M. Gingras est chroniqueur régulier à l'émission  Les Années lumière. Il a également participé aux émissions Le Point et Le Téléjournal du réseau français de la Société Radio-Canada. Il est détenteur d’une maîtrise en physique de l'Université Laval et d’un doctorat en histoire et en sociopolitique des sciences de l'Université de Montréal.

Yves Gingras a effectué des recherches et participé à de nombreuses publications portant sur le développement scientifique, technologique et l’innovation. Chercheur prolifique, il maintient un réseau de contacts très importants dans les milieux de la S&T tant canadiens qu’internationaux. Il a été membre du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH) de 1999 à 2005 et président de son comité d'évaluation. C’est un communicateur hors pair et un vulgarisateur très apprécié révélé en particulier par le prix Ivan Slade de la British Society for the History of Science, qu’il a obtenu en octobre 2001. En 2005, il s’est mérité le Prix Gérard-Parizeau « en reconnaissance de son œuvre exceptionnelle et de son engagement social dans l’ouverture du vaste et difficile champ de l’histoire des sciences ». En 2007, il a reçu le prix Jacques-Rousseau de l'ACFAS, lequel est octroyé à un scientifique dont les réalisations ont largement dépassé son domaine de spécialisation et qui a établi des ponts novateurs entre différentes disciplines.


Stevan Harnad

Stevan HarnadImpact des publications en ligne

Depuis 2001, Stevan Harnad est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sciences cognitives à l’UQAM. Il est réputé internationalement pour l'ampleur, la diversité et la valeur scientifique de ses travaux sur les fondements de la cognition et du langage et sur les processus de catégorisation de l'esprit humain. Ses travaux intègrent plusieurs disciplines, dont la psychologie, l'informatique, la philosophie et la linguistique. Stevan Harnad est également spécialiste en analyse de l’impact scientifique des publications en ligne en accès libre. Il détient une maîtrise et un doctorat en psychologie de la Princeton University.

Quelques publications de Stevan Harnad.

J. Adam Holbrook

J. Adams HolbrookPolitique scientifique; science et technologie; analyse de l’innovation

Adam Holbrook est professeur et directeur associé du Centre for Policy Research on Science and Technology (CPROST) à l’Université Simon Fraser. Ses recherches portent principalement sur l’innovation tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Il est le leader de InnoCom, un réseau de chercheurs sur l’innovation, situé dans l’ouest canadien. Il a publié de nombreux articles dans les revues scientifiques et a édité trois livres sur les systèmes régionaux d’innovation au Canada. Il a effectué des travaux de recherche et d’évaluation en science et technologie et sur les politiques d’innovation pour plusieurs agences provinciales, nationales et internationales, en particulier Statistique Canada, le CRSNG, Western Diversification, l’UNESCO, l’UNDP, l’Organisation des états américains et l’ACDI. Adam Holbrook est titulaire d’un baccalauréat en génie électrique de l’Université d’Ottawa et d’une maîtrise en physique de l’Université Western Ontario.

J. Sylvan Katz

J. Sylvan KatzBibliométrie ; « webmétrie » ; veille ; indicateurs

Sylvan Katz est chercheur senior au SPRU - Science and Technology Policy Research, de l’Université de Sussex en Grande-Bretagne. Il est le principal investigateur dans les projets «Web Indicators for Science », « Technology and Innovation Research Project (WISER) », et « Science Foresight Project ». Il est aussi le responsable de la Bibliometric Exploration of Science and Technology (BEST) qui fournit un examen détaillé des techniques et des méthodes utilisées dans la définition des indicateurs bibliométriques portant sur la taille, l’impact et la croissance des activités de recherche scientifique et technique dans les systèmes d’innovation nationaux et internationaux. Sylvan Katz est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en biologie moléculaire de l’Université de Saskatchewan, ainsi que d’un Ph.D. de l’Université de Sussex.

Vincent Larivière

Bibliométrie ; politique scientifique ; évaluation de la recherche

Vincent Larivière est professeur adjoint à l'École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l'Université de Montréal et membre régulier du CIRST.  Il a intensivement publié dans les revues telles que Scientometrics, Research Evaluation, Journal of the American Society for Information Science and Technology et Journal of Informetrics. Il a participé à plus de trois cent contrats de recherche en bibliométrie pour le compte de divers ministères, universités et fonds subventionnaires au Canada. Titulaire d’un baccalauréat en Science, technologie et société (UQAM), d’une maîtrise en histoire (UQAM) et d'un Ph.D. en sciences de l'information (Université McGill), Vincent Larivière a également effectué des études postdoctorales à la School of Library and Information Science de l’Indiana University.


Jorge Niosi

Jorge Niosi

Brevets ; systèmes régionaux et nationaux d'innovation

Depuis 2001, Jorge Niosi est titulaire de la Chaire canadienne de recherche en gestion de la technologie à l’UQAM et chercheur au CIRST. Il possède une rare expertise à la fois en sociologie, en économie industrielle et en stratégies de gestion. Auteur de nombreuses publications savantes, il est considéré comme un expert dans le domaine des systèmes de gestion de l'innovation. Récipiendaire du Prix John Porter de la Canadian Sociological Association, il est membre de la Société royale du Canada depuis 1994. Il est membre régulier du CIRST, du CIRANO, de l’Academy of Management, de l’International Association for the Management of Technology, et de l’European Association for Evolutionary Political Economy. Professeur invité à plusieurs reprises à l'Université de Paris, il a également séjourné au Center for Economics Policy Research de l'Université de Stanford à titre de Visiting Scholar en 1995-1996. Jorge Niosi détient un diplôme de troisième cycle de l’Institut d’études de développement économique et social de Paris et un doctorat de l’École pratique des hautes études.

Michel Trépanier

Michel Trépanier

Indicateurs d'impact ; relations universités-entreprises ; innovation technologique dans les PME

Michel Trépanier est sociologue des sciences et de la technologie à l’INRS-Urbanisation, culture et société. Ses travaux sur les réseaux techniques urbains portent sur les dimensions sociotechniques des équipements et de leur gestion. Il s'intéresse à la construction des grands équipements scientifiques et techniques ainsi qu'aux questions de transfert technologique et de mise en place de pratiques d'innovation technologique dans les entreprises et les organisations gouvernementales ou municipales. Depuis 2002, il est professeur-chercheur à l’Institut de recherche sur les PME, situé à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Michel Trépanier détient une maîtrise et un Ph.D. en sociologie de l’Université de Montréal.